Le Groupement d’Intérêt Public


La Maison des Adolescents de Loire-Atlantique est un Groupement d’Intérêt Public

Initié dès 2002 par un rapport de la Défenseure des Enfants, Claire BRISSET, repris par le président de la République qui en fait une « haute priorité nationale », lors de la Conférence des familles, le principe d’une Maison des Adolescents par département est retenu et le conseil Général de Loire-Atlantique en fait une de ses actions prioritaires en 2004.

En décembre 2005, un rapport de mission du Conseil Général de Loire-Atlantique préconise que soient associés à cette création l’Etat, le Conseil Régional des Pays de la Loire, Nante Métropole et la ville de Nantes.

Un groupement d’Intéret Public (GIP) est constitué en juin 2006 et la Maison Départementale des Adolescents ouvre ses portes à Nantes le 12 février 2007.

Une antenne s’est ensuite ouverte pour le territoire Ouest en septembre 2010 puis une autre pour le Nord du département en 2013 et enfin l’antenne pour le sud au printemps 2016.

Composition du G.I.P

Les membres du GIP :

Logo_Pref_commun academie_logo_officiel logo-CG  vdn_logo_simpleNM-quadriSt_Naz_bandeau-rvbdpjjLogo-CHSlogo -QUADRI

 

avec le soutien de :

Agence Régionale de Santé,
Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale en Loire-Atlantique,
Centre Hospitalier Universitaire de Nantes,
École des Parents et des Éducateurs de Loire-Atlantique,
Ordre des Avocats,
Intercommunalités (CC Chateaubriant-Derval, CC erdre-et-Gesvres, CC du Pays d’Ancenis, CC de la Région de nozay, Pays de pont-Chateau-Saint-Gildas-des-bois, CC Sud Estuaire),
et Communes de Blain, Bouvron, La Chevallerais, Le Gâvre et Guémené-Penfao.

Documents officiels

Consulter le rapport de mission 2002
Consulter le rapport de mission 2005
Consulter la convention constitutive du GIP

Évaluation du GIP

Une évaluation du fonctionnement global du G.I.P, après 5 ans de fonctionnement a été réalisée en 2012/2013 par le laboratoire de Patricia Loncle de l’EHESP.

Il a fait l’objet d’une restitution publique en mai 2013, animée par Patrick Lamour, directeur de l’IREPS et en présence de personnalités locales et nationales (Claire Brisset, défenseure des enfants en 2004, auteure du rapport sur l’adolescence en difficulté, Brigitte Ayrault, marraine de la MDA, Paul Jacquin, président de la SFSA et Alain Fuseau, président de l’ANMDA).

Ce travail d’évaluation du « chemin parcouru » depuis l’ouverture a conduit à des préconisations que nous continuons de mettre en place.

Voir le rapport d’évaluation (689 kB ~ 70pages) – voir la synthèse (243 kB~11pages)

Rapports d’activité annuels et statistiques

2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 201320142015 2016

Stats comparatifs annuels au 31-12-2015